Votre navigateur ne supporte pas JavaScript et vous n'avez pas accès à toutes les fonctionnalités du site.
Veuillez vérifier que JavaScript est bien activé sur votre navigateur.

Interview Damien Tessier Référent U9

Aujourd'hui c'est Damien qui nous à fais le plaisir de répondre à nos questions ⚽️⚽️

1) Comment vas-tu toi et ta famille ,pas trop dur de ne plus faire d'activité sportive ?

- On a tous eu le coronavirus la première semaine de confinement.
Heureusement, c’était une forme bénigne dont les symptômes se sont estompés en quelques jours.
Le confinement est donc arrivé au bon moment pour m’éviter de contaminer, sans le vouloir, mon entourage (comme les éducateurs et les joueurs du FCS…).
Concernant l’activité physique, on ne l’a pas arrêté.
En cette période de confinement, il est crucial de maintenir une heure d’activité physique par jour car elle permet notamment d’améliorer l’humeur, de réduire le stress, l’anxiété, et la dépression. Il peut s’agir de faire un footing ou une marche rapide, des exercices de musculation, du jonglage ou un tennis ballon.

2) Peux tu te présenter en quelques mots pour les personnes qui ne te connaissent pas, depuis combien de temps es-tu au club ?

Je suis au FCS depuis 2 ans où j’encadre les U8/U9.
Jusqu’en fin d’année dernière, je jouais également en vétéran.
Cela fait environ 20 ans que je suis éducateur de football, j’ai entrainé toutes les catégories de U7 à U13, et aussi des séniors.
Être éducateur de football n’est pas un métier, c’est une activité associative bénévole qui a du sens et qui s’équilibre bien avec les autres activités (professionnelles, familiales et sportives).


3) Tu es référent de la catégorie U9 , comment cela se passe-t-il avec les enfants et les parents ?

Les relations avec les enfants sont bonnes.
Ils sont contents de venir à l’entrainement et aux plateaux le samedi.
Avec les parents, cela se passe bien également.
Deux parents de joueurs U9 - Johan Fèvre et Romain Champauzac - prennent en charge une équipe tous les samedi, je les en remercie !
Le nouveau site internet du club a également bien contribué à renforcer encore la communication avec les parents."
Toutefois, on sait pertinemment que certains d’entre eux changeront de sport l’année prochaine, c’est tout à fait normal à cet âge-là d’essayer plusieurs activités sportives avant de trouver celle qui leur correspond.
L’important est que leur passage par l’école de foot du FCS ait contribué à développer une motivation durable pour le sport.

4) Que pense-tu du travail réalisé à l'école de foot ?

L’école de football (U6-U11) du FCS se porte très bien. Le club en a fait l’une de ses priorités.
Nous accueillons un effectif important de jeunes auxquels le club propose des installations, un encadrement, et des entrainements de qualité.
Concernant la catégorie U8/U9, avec Mustapha (référent U8), Béchir, et Ahmed, les entrainements se structurent autour de 3 thématiques spécifiques : la motricité, la technique, et l’organisation collective. Dans cette catégorie, c’est plus l’apprentissage que la performance qui prime.
Il y a tout à travailler : la coordination, la vitesse de réaction, la latéralité, la passe, le contrôle, le tir, la conservation, la progression et la récupération collective du ballon.
A cet âge, les progrès sont rapides et visibles. C’est très gratifiant de voir que les enfants progressent et que la qualité du jeu s’améliore en quelques semaines/mois.
Nous sommes très attentifs à donner confiance en soi aux enfants.
Cela consiste à encourager les enfants les plus réservés, à tempérer ceux qui sont les plus excessifs, ou compétitifs, à leur parler de manière constructive en valorisant ce qu’ils savent faire, et en dédramatisant les erreurs et les défaites.
Ce que l’on propose aux jeunes est intéressant, mais on voudrait encore aller plus loin en mettant en place de manière plus soutenue le Programme Éducatif Fédéral.
Il s’agit d’un programme proposé par la FFF qui vise à sensibiliser les jeunes, à travers le football, à différentes thématiques sociétales importantes, comme l’environnement, la tolérance, la solidarité, le respect…
Avec 2 millions de licenciés, le football est un formidable vecteur d’éducation.
L’école de football du FCS joue pleinement ce rôle.


5) Si tu devais passer un message aux familles de l'école de foot et à tous les autres joueurs du club pour passer ce confinement ?

Le confinement est une situation qui met nos émotions à l’épreuve.
En plus de la frustration de notre besoin fondamental de relations sociales, il tend à générer de l’anxiété, du stress, de la tension.
Les enfants, comme les adultes, ressentent ces émotions qui peuvent générer des comportements pénibles, voire agressifs.
Au sein du huis-clos familial, il est important de faire preuve de bienveillance : comprendre que ces comportements traduisent, maladroitement, un besoin de réconfort, de sécurité qui appelle plus de soutien que de sévérité.
Tous ces témoignages des différents acteurs du club sont une belle initiative pour recréer un esprit d’équipe en attendant de pourvoir revenir sur les terrains.

#FCS
⚪⚫⚽️⚽️

Dans cet article

En savoir plus sur l'auteur

Laurent F.

Bureau (Webmaster)Commission Numérique & Réseaux sociaux (Webmaster)Equipe U16- U17/3 (Dirigeant(e))Staff (U17-3)

Joyeux Anniversaire !

Aucun anniversaire sur les 0 jour à venir

min C | max 15°C
Seyssins, France

Chargement en cours